Etude d’opportunité du développement de la mobilité électrique au Maroc

La Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) a récemment lancé un programme de soutien à la mobilité électrique de 482 M$, pour appuyer les acteurs publics et privés du secteur dans l’identification et la mise en œuvre de projets précurseurs.
La Maroc a été identifié comme pays à fort potentiel dans le cadre de ce programme, tout comme l’Egypte, la Serbie et le Kazakhstan. Ces pays disposent tous de systèmes de transport électriques (métro, tram, bus trolley) qui offrent une base solide en termes d’infrastructures de distribution électrique, mais l’application au secteur du transport routier n’en est qu’à ses balbutiements. Il n’existe peu voire pas de politiques publiques volontaristes dans ce domaine, et le secteur privé reste prudent compte-tenu du peu d’infrastructures de recharge, des limites liées à l’autonomie des batteries et au prix d’achat, et du peu de programmes d’investissement.  
Etant donnée la complexité du programme, la BERD a dans un premier temps confié la réalisation d’une étude de faisabilité à Avantir et Transitec afin de déterminer la pertinente du programme pour le Maroc.

Theme:
Recherche et prospective
Country:
Maroc
Locality:
Maroc
Year:
2020
Client:
EBRD
Contributors Transitec:
Julien ALLAIRE, Lorenza TOMASONI, Noureddine TOUILE et Marion HOYEZ
en partenariat avec Avantir (mandataire)
Enter your email to receive regularly our news