Mise en œuvre du Plan de Mobilité Urbaine Soutenable de Yaoundé

Dans la continuité de l’élaboration du Plan de Mobilité Urbaine Soutenable dont la Communauté Urbaine Yaoundé s’est doté en 2020, Transitec intervient pour améliorer les conditions de mobilité des habitants de la capitale camerounaise.

Dans la continuité de l’élaboration du Plan de Mobilité Urbaine Soutenable dont la Communauté Urbaine Yaoundé (CUY) s’est doté en 2020, Transitec intervient dans le cadre du programme dénommé Yaoundé Cœur de Ville pour améliorer les conditions de mobilité des habitants de la capitale camerounaise.

Ce programme comprend un accompagnement de la CUY dans la définition et la mise en oeuvre d'actions à impact rapide (aussi appelés « Quicks-Wins ») identifiées dans le cadre de l’élaboration du Plan de Mobilité Urbaine Soutenable (PMUS) : reconfiguration d’une dizaine de carrefours avec des solutions notamment à destination des aménagements piétons et de l’organisation des circulations, aménagement de cheminements piétons en centre-ville, actions de communication et de sensibilisation sur les enjeux de la mobilité urbain, gestion du transport public, etc.

Un programme de renforcement des capacités de la CUY dans l’opérationnalisation et la mise en œuvre du PMUS est également développé autour des thématiques suivantes : diagnostic d’un dysfonctionnement et génération de variantes de solutions ; aménagement de carrefours, aménagements piétonnier, plans de circulation, régulation des carrefours, gestion du transport public (y compris artisanal), etc.

Enfin, ce programme financé dans le cadre du 3ème Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) permettra de fluidifier la circulation au niveau de trois entrées de ville qui présentent actuellement des dysfonctionnements majeurs :

  • le carrefour Elig-Edzoa, situé sur une artère principale de l’accès à la capitale depuis l’est. Le réseau routier concentre aujourd’hui les flux sur ce carrefour qui doit répondre à une forte demande piétonne pour l'accès aux quartiers environnants. Des axes de hiérarchie différente se rejoignent et rendent la gestion de cette intersection particulièrement complexe dans un contexte urbain riche d’activités.
  • la place Elig-Effa avec sa gare routière tournée vers les quartiers périphériques et à proximité directe du marché Mokolo générant un besoin d’intermodalité majeur. Une réelle plateforme multimodale est à concevoir à cette entrée ouest de la ville entre flux piétons, taxis locaux desservant le marché et les quartiers, taxis longues distances reliant les quartiers périphériques mais aussi bus, mototaxis.
  • le carrefour Mvan, maillon essentiel de l’entrée de ville par le sud. A cette intersection se rejoignent d’un coté un axe concentrant une offre importante en transporteurs de voyages interurbains et de l’autre un axe structurant du réseau permettant de collecter les flux des quartiers sud-est en plein développement !

Transitec intervient au sein d’un groupement associant Louis Berger, Urbaplan et Bec La Routière dans le but d’accompagner la CUY dans les premières actions du Plan de Mobilité Urbaine Soutenable élaboré en 2018 et 2019 dans le cadre de MobiliseYourCity par Transitec en association avec Transamo et DVDH.

Entrez votre email pour recevoir régulièrement nos actualités