Mobilité post-Covid-19 : comment Lausanne se déconfine?

Le confinement dû à la crise sanitaire s'est traduit par un arrêt brutal de la mobilité. Avec la levée progressive des restrictions, comment les pratiques de mobilité quotidienne évoluent-elles? Quels sont les impacts à court et moyen-terme? Pour répondre à ces questions, Transitec a mis sur pied un observatoire multimodal permettant d'apprécier les tendances de fond et les évolutions. Le cas de la mobilité à Lausanne et dans le canton de Vaud en Suisse est particulièrement instructif.

Après une chute inédite de la mobilité durant les mois de mars et début avril, celle-ci a tendance à remonter régulièrement, mais sous une forme différente. Les transports publics peinent à retrouver une part substantielle de leur fréquentation et celle-ci s'est en partie reportée sur la voiture. La situation n'est aujourd'hui rendue soutenable que par le fait qu'une part encore non-négligeable des déplacements ne sont toujours pas réalisées, notamment grâce au télé-travail et au renoncement à certaines activités de loisirs.

En se basant sur plusieurs sources de données (comptages, enquêtes, etc.), Transitec dresse un portrait de la mobilité multimodale dans le canton de Vaud et la met à jour semaine après semaine, tant les chiffres évoluent vite.

Les analyses publiées aujourd'hui présentent la situation jusqu'à fin mai 2020.

Bonne lecture !

Lien pour télécharger la note.

Entrez votre email pour recevoir régulièrement nos actualités