Déconfinement COVID-19 - Transitec assiste la métropole grenobloise pour le traitement, le monitoring et la pérennisation de ses pistes cyclables temporaires Tempo Velo

Transitec assiste la métropole grenobloise dans le suivi et l'adaptation en temps réel de ses aménagements cyclables provisoires, sur la base d'un monitoring complet de la mobilité tous modes à diverses échelles géographiques, en appui sur des data FCD, comptages et observations

Le déconfinement, en place en France depuis le 11 mai 2020, est source de nombreuses inquiétudes pour les territoires. Comment la mobilité globale va-t-elle évoluer ? Comment le télétravail peut-il perdurer ? Comment les usagers vont se comporter ? Quelle défiance vis-à-vis des transports en commun ?

Face au risque d'augmentation massive du recours à la voiture, la métropole grenobloise a décidé de mettre en place des dispositifs cyclables provisoires sur les itinéraires fragiles, afin d'inciter des transferts modaux plus en phase avec les enjeux environnementaux. Mais consciente de la pression du trafic automobile, dont on ne maîtrise pas encore finement la montée en puissance, elle a souhaité disposer d'une assistance technique pour l'aider à définir une stratégie de monitoring de la mobilité pour l'ensemble de la période de déconfinement puis au-delà. Celle-ci doit à la fois permettre de visualiser en temps réel l'évolution de la mobilité, mais aussi aider la métropole à prendre les bonnes décisions, en connaissance de cause, lorsque le contexte l'imposera.

Le monitoring vise à analyser finement et géographiquement l'évolution de la mobilité dans la métropole, tous modes confondus, avec une approche novatrice combinant comptages traditionnels, données FCD et mobiles. Il permettra de mettre en évidence la lente montée en puissance du trafic sur les transports en commun, l'étalement des pointes, le maintien d'un télétravail soutenu ou pas ... Et ceci de façon différenciée entre les urbains et les périurbains. 

L'assistance prévue à ce stade pour les 3-4 premières semaines de déconfinement pourrait s'étendre au-delà, pour permettre de fiabiliser les conditions de mobilité lorsque la pression pourrait être maximale, à la rentrée de septembre.


Entrez votre email pour recevoir régulièrement nos actualités