Réaménagement de la rue Victor Hugo à Lyon : des solutions sur mesure pour conjuguer les nombreuses contraintes du site (fluidité des flux piétonniers, maîtrise des circuits de livraisons, dispositifs anti-intrusion,…)

Axe emblématique du centre historique de Lyon, la rue Victor Hugo compte parmi les artères piétonnes les plus fréquentées de la ville. Réaménagée et piétonnisée à la faveur de la création du métro dans les années 1970, cette rue et ses transversales vont connaître dans le cadre du projet "Cœur Presqu'île" une requalification complète pour un montant estimé à 6,5M€.

Pour assurer la maîtrise d'œuvre de cette opération très attendue des Lyonnais, la Métropole de Lyon a fait appel au groupement Ilex, Artelia, Transitec.

Dès l'avant-projet, la réflexion sur l'espace public a intégré la conception de dispositifs anti-véhicules béliers pérennes, à même de remplacer les mesures d'urgence qui rythment dorénavant nos espaces publics majeurs. La protection anti-terroriste de l'espace public doit contraindre les potentiels usages criminels de l'automobile sans empêcher les accès de service et de secours, et notamment les livraisons sur cet axe particulièrement commerçant. Le dispositif doit être immédiatement lisible par les piétons sans perturber leur déambulation, marquer l'espace public sans le dominer, etc. Dans ces conditions, les échanges autour des mobilités, point de cristallisation des débats, ont pris une importance toute particulière. C'est dans une logique d'innovation et d'expérimentation que Transitec a apporté son appui dans cette construction délicate, pour une mise en œuvre d'ici 2019.

Entrez votre email pour recevoir régulièrement nos actualités