Quelles perspectives pour la mobilité électrique au Maroc ?

Dans le cadre de deux études commanditées par des bailleurs de fonds, Transitec étudie le potentiel de déploiement des véhicules électriques au Maroc.

Au Maroc, le secteur des transports représente 38% de la consommation finale d’énergie du pays et génère 28% des émissions de gaz à effet de serre liées à des consommations d'énergie. Depuis quelques années, le taux de possession des voitures augmente très rapidement et le pays prévoit une multiplication par 3,5 de sa consommation d'énergie d'ici 2040.

En 2017, le Maroc s'est doté d'une Stratégie Nationale pour le Développement Durable (SDNDD) qui inclut la promotion d'une mobilité durable à travers l'amélioration de l'efficacité énergétique dans le secteur des transports, ainsi que l'accélération d'un programme de renouvellement de la flotte de véhicules. La stratégie de transport durable publiée en 2018 propose un développement conjoint de stratégies et de politiques en matière d'énergie et de mobilité (la stratégie énergétique nationale vise à produire 52% de l'électricité à partir de sources d'énergie renouvelables et 25% à partir de gaz naturel d'ici 2030) et le développement d'un écosystème de la mobilité électrique.

Transitec a été amené à contribuer à deux études lancées par des bailleurs de fonds désireux d'évaluer les perspectives d'accompagnement de la stratégie marocaine. En 2020, la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) a confié à Avantir et Transitec une étude de faisabilité du programme de soutien à la mobilité électrique par l’appui des acteurs publics et privés du secteur dans l’identification et la mise en œuvre de projets précurseurs. En 2021, la Société Financière Internationale (SFI) a retenu le groupement Transitec – Nodalis – Setec pour une étude sur les perspectives de déploiement de la mobilité électrique dans les transports publics au Maroc. Cette étude, qui entre dans sa deuxième phase vise à évaluer la faisabilité technico-économique du déploiement de bus électriques dans les réseaux urbains marocains.

Enter your email to receive regularly our news